Parquet | humidité relative

Augmenter ou réduire l’humidité ?

Humidité relativeL’humidité relative et la température ambiante doivent être prises en considération avant, pendant et après la pose. Avant la pose, le plus grand danger est que l’air contienne trop d’humidité, en raison d’une chape humide, d’humidité dans les murs, etc. Après la pose, en revanche, il existe un risque que l’humidité soit insuffisante.

L’humidité relative est le pourcentage d’eau dans l’air par rapport à la quantité maximale à une température et une pression atmosphérique données. Attention, il peut exister des différences dans une même pièce : l’humidité de l’air est plus élevée près des fenêtres qu’au centre de la pièce et à proximité des sources de chaleur. Lorsque l’humidité de l’air atteint 100%, de la condensation se forme.

Le bois cherche toujours un équilibre avec son environnement. Une bonne gestion du climat intérieur est donc très importante. Le risque est accru durant l’hiver.

fente parquetSi l’humidité de l’air est trop faible, le bois rejette de l’humidité et se contracte. Des fissures irréparables peuvent ainsi apparaître. Si l’humidité de l’air est trop élevée, le bois absorbe de l’humidité, de sorte que les lames se soulèvent, ce qui signifie qu’elles se dilatent et que le bois bombe.

Lamett conseille d’utiliser l’humidificateur d’air Oskar de Stadler Form. Grâce à son hygrostat intégré, il mesure l’humidité de l’air et, si nécessaire, humidifie la pièce à l’aide d’une technique à base d’eau froide. Cet appareil consomme peu d’énergie et convient pour des pièces jusqu’à 40 m². De plus, il est très silencieux et se fait oublier, même installé dans une chambre.
Luchtbevochtiger OskarLuchtbevochtiger Oskar

L’humidité de l’air peut aussi différer fortement entre l’été et l’hiver (variations de 90% à 20%). Le parquet se dilate et se contracte donc différemment selon la période de l’année. La période la plus difficile pour le bois est l’hiver. En effet, lorsqu’il gèle, l’humidité de l’air risque d’être extrêmement faible (jusqu’à 20%). Si, en plus, les pièces sont chauffées davantage, le parquet libère toute l’humidité qu’il contient et peut se désolidariser de ses joints.

Il est important de garder à l’esprit que le bois est un produit naturel et que le risque de déformation, d’apparition de fissures ou de formation de fentes dans les joints est réel et doit être toléré.

Conseils importants :

  • Mesurez régulièrement l’humidité de l’air. Souvent, il est nécessaire d’utiliser un humidificateur d’air afin de maintenir un taux d’humidité suffisant (45 à 65%). Lors de l’achat d’un humidificateur d’air, tenez compte du volume traité (m³). Il est recommandé de placer l’humidificateur d’air au centre de la pièce, le plus loin possible de toute source de chaleur (radiateur, cheminée).
  • Les pièces qui ne sont pas habitées en hiver doivent être chauffées à une température d’au moins 10°C.

Lettre électronique

Inscription à la newsletter

Paiement securisée

Payer en toute sécurité avec nos partenaires